Faites votre auto diagnostic

Mon onduleur est à l’arrêt, alors qu’il y a du soleil.

Il faut distinguer deux cas de figure :

  • Soit, l’onduleur n’affiche rien sur son écran (ou via sunny explorer pour les derniers SMA sans écran).
  • Soit, l’onduleur affiche un code d’erreur.

Mon onduleur n’affiche plus rien.

Ce cas de figure survient dans plusieurs situations :

  • L’onduleur présente une grosse avarie et est en panne.
  • L’onduleur ne reçoit plus de tension des panneaux.
  • Le câble en provenance des panneaux est coupé net sur son chemin jusqu’à l’onduleur.
  • Il y a un faux-contact sur le bornier de l’onduleur, ou au niveau du raccordement coffret.
  • Certains onduleurs ne s’allument pas s’ils ne sont pas raccordés au réseau. Il faut vérifier dans ce cas pourquoi le courant en provenance du gestionnaire de réseau n’arrive plus à l’onduleur (disjoncteur ou différentiel déclenché, câble mal serré et déconnecté, connecteur AC de l’onduleur défaillant).

Mon onduleur s’allume, mais ne produit pas, avec ou sans code d'erreur.

De nombreuses raisons peuvent expliquer ce problème, parmi les plus courantes :

  • La tension en provenance des panneaux est trop faible ou trop élevée et se trouve en dehors de la plage de fonctionnement de l’onduleur. Ceci peut provenir d’un mauvais dimensionnement du couple panneaux/onduleur, d’un vieillissement des panneaux, d’une chute de tension due à l’élévation de température des panneaux, de panneaux endommagés suite à un problème de PID, ou d’intempéries, etc.
  • La tension délivrée par le gestionnaire de réseau est trop faible ou trop élevée et sort des plages de fonctionnement de l’onduleur. Les tensions réseaux, pour être compatibles avec les onduleurs placés en Belgique doivent être comprises entre 230V -10%/+10%. Si votre installation à été réalisée dans les règles de l’art, et respecte la norme synergrid C10/11 (REV 2012) alors c’est à votre gestionnaire de réseau d’intervenir.
  • La fréquence du courant alternatif (en provenance du gestionnaire de réseau) est en dehors des normes de fonctionnement de l’onduleur. Ceci arrive notamment quand le gestionnaire de réseau réalise des travaux sur votre ligne. Dans ce cas, il suffit d’attendre que les travaux soient terminés. Contactez votre gestionnaire de réseau pour vérifier si une intervention n’est pas en cours.
  • Il y a une tension entre le neutre et la terre : les onduleurs n’acceptent pas une différence de tension trop importante entre la terre et le conducteur de neutre. Normalement, cette différence de tension doit être pratiquement nulle.
  • L’onduleur affiche un code d’erreur de type « RISO LOW ». Ce code apparait lorsque la résistance d’isolation (isolement du circuit électrique des panneaux vers la terre) est trop basse. Pour protéger l’utilisateur, l’onduleur s’arrête, afin que la perte d’isolement soit corrigée. Cela peut provenir des panneaux, ou des câbles. Exceptionnellement, l’onduleur peut aussi être en cause.
  • L’onduleur n’est plus raccordé au réseau (disjoncteur ou différentiel déclenché, câble mal serré et déconnecté, connecteur AC de l’onduleur défaillant).
  • L’onduleur n’est pas configuré à la norme belge.
  • Autres codes d’erreur apparaissant de manière récurrente : ceux-ci traduisent souvent une panne de l’onduleur. Chaque marque possédant sa codification spécifique, il convient de se référer au manuel pour connaitre la signification du code.

Mon installation photovoltaïque produit moins qu’auparavant.

  • Les panneaux en vieillissant diminuent en puissance. Cette diminution devrait être comprise dans des fourchettes allant de 0.25 à 1%/an. Se référer à la fiche technique des panneaux pour connaitre la tolérance.
  • Il y a une ombre qui est apparue sur les panneaux (construction récente, végétation qui a poussé etc.). Les ombres qui portent sur les panneaux entraînent une nette diminution de la production des panneaux.
  • Les panneaux sont très sales (zone avec beaucoup de particules dans l’air, pollen, etc.).
  • Problème de PID. Certains anciens panneaux (+ de 5 ans) ont présenté un défaut appelé PID, soit « potential induced degradation ». Plus d’information à ce sujet : https://en.wikipedia.org/wiki/Potential-induced_degradation
  • Il peut arriver également que des panneaux dont un des pôles devait être mis à la terre ne le soit pas, entraînant une dégradation du panneau avec le temps. Il faut alors des onduleurs spécifiques (avec transformateur) pour pouvoir mettre les panneaux à la terre sur un pôle (pôle positif, ou négatif, en fonction du panneau).
  • Le panneau n’est plus étanche, ce qui entraîne un problème de RISO (voir mon onduleur s’allume mais ne produit pas, point 5). Ceci peut être dû soit au cadre du panneau, soit au boîtier de jonction.
  • L’onduleur surchauffe et se met en sécurité plusieurs fois par jour. Ceci arrive lorsque l’onduleur n’est pas assez ventilé, en période de grosse production (Avril=>Septembre). Si votre onduleur est équipé d’un ventilateur, celui-ci peut être en panne, ou fortement encrassé.
  • L’onduleur se déconnecte du réseau en période de fort ensoleillement. Ceci est souvent dû à une surcharge de la ligne du gestionnaire de réseau qui ne parvient pas à encaisser toutes les installations photovoltaïques reliées au réseau de distribution. Cela arrive plus souvent à la campagne et sur des lignes électriques anciennes. Si votre installation a été réalisée conformément aux règles de l’art (notamment en respectant les sections de câbles pour limiter les pertes de tensions sur le câble qui va de l’onduleur à votre coffret électrique), il faut faire intervenir votre gestionnaire de réseau. Attention : si le problème ne provient pas de votre gestionnaire de réseau et que celui-ci intervient pour rien, des frais vous seront probablement facturés.

Mon onduleur Power-One affiche une erreur E031.

L’onduleur est en panne. Celui-ci peut probablement (80% de taux de réussite) être réparé, plutôt que remplacé s’il n’est plus sous garantie. La panne E031 est une panne d’usure.

Contactez-nous pour une remise d’offre.

Mon compteur de certificat vert n’indique pas le même nombre de Kwh que mon onduleur.

  • Si la différence est faible (environ 5% maximum), c’est à priori normal, sauf si cette différence est récente et significative. Le compteur de certificat vert est étalonné, et donne la production réelle. L’onduleur est toujours un peu plus « optimiste ».
  • Si la différence de production est récente, et n’existait pas auparavant, ou si le compteur ne compte plus rien, alors le compteur de certificat vert est en panne, ou mal raccordé.

Besoin d'aide ?

Solusol vous propose une analyse personnalisée et gratuite* de votre installation photovoltaïque. Contactez-nous directement par téléphone du lundi au samedi de 8h à 17h30 ou par mail 7j/7. Intervention sous 48H*. * Prix d’une communication locale vers un GSM, hors dimanche et fériés

Contactez-nous